Endométriose : comment gérer les douleurs ?

Pour vous écrire cet article, je me suis tournée vers mon amie Isabelle afin de connaitre son parcours de combattante. Elle a été diagnostiquée il y a maintenant 5 ans. De l’âge de ses 11 ans jusqu’à ses 45 ans, elle a beaucoup souffert. Elle fait partie de ses nombreuses patientes naviguant entre les différents spécialistes (gynécologues/gastro-entérologues/ généraliste/ centre anti-douleur…) afin de trouver une solution à sa douleur et mettre enfin un nom sur ses maux.

Tout d’abord deux petits mots sur l’endométriose.


L’endométriose est une maladie chronique touchant 1 femmes sur 10 qui provoque :

- Des douleurs pelviennes s’intensifiant durant le cycle.

- Des flux importants lors des règles.

- Des troubles intestinaux. (constipation/diarrhée)

- Des douleurs lors des rapports sexuels.

- L’infertilité.

- De la fatigue et de l’irritabilité.

- Du sang dans les urines ou les selles pendant les règles.


L’intensité des symptômes n’est pas en lien avec la gravité de la maladie. La gravité des symptômes dépend avant tout de la taille et de la situation des lésions, des kystes et des adhérences.

L’endomètre est le tissus qui tapisse l’utérus, au cours du cycle il s’épaissit afin d’accueillir un embryon pour une éventuelle grossesse. S’il n’y a pas de fécondation, il se désagrège et provoque les règles. Chez les personnes ayant une endométriose, l’endomètre ne se cantonne pas qu’à l’utérus. Il va se balader ailleurs dans le corps, comme par exemple les intestins, la vessie et plus rarement les poumons.


Lorsque l’endométriose est détectée rapidement, elle peut être mise en sommeil grâce à un traitement hormonale. En France, pour être diagnostiquée, il faut attendre généralement 7 ans (temps entre les premières consultations et le diagnostic final). Pendant tout ce temps, elle se balade et se propage tranquillement dans le corps.

Mon amie Isabelle m’a confiée que ses accouchements étaient une partie de plaisir à côté des douleurs de l’endométriose. D’autres femmes parmi mes clientes me l’ont aussi confirmées !


Heureusement que la réflexologie aide à gérer la douleur. Car oui, quand les médicaments ne sont plus assez forts et que l’on prend la dose maximale, il est nécessaire d’avoir un plan B. Ce plan B peut être la réflexologie !

La réflexologie agit sur les douleurs neuropathiques générées par l’endométriose. En stimulant, les zones réflexes liées au système génital, votre réflexologue aide votre corps à se détendre et limite ainsi les douleurs sur cette zone.

Puis, en travaillant sur le système endocrinien, il induit un rééquilibrage hormonal tout en gérant le taux d’anxiété de la bénéficiaire via le système nerveux. Bien sur si vous souffrez de trouble gastrique, il est nécessaire de travailler le système digestif et surtout de prioriser sur ce qui vous fait le plus souffrir. Bref, en un mot être très vigilant lors de l’entretien pré-soin afin de proposer une séance personnalisée et adaptée à vos besoins.


Ainsi, votre réflexologue vous accompagne durant votre cursus médical. Que ce soit pour la gestion de la douleur ou encore pour gérer votre stress lié à une opération à venir.

Mon amie Isabelle a dû subir une ablation de l’utérus et des ovaires. Suite à cette opération, elle a aussi fait face à une ménopause subite et son traitement hormonal l’a rendait malade. Elle a donc pris la décision en accord avec son médecin de l’arrêter et de trouver des solutions plus adaptées et naturelles.

Un accompagnement en réflexologie durant cette période est d’une grande aide. En effet, la réflexologie aide à pallier les effets indésirables d’une ménopause artificielle. Pour gérer, l’aspect moral et psychologique d’une ménopause artificielle, il est intéressant de se tourner vers un coach en développement personnel. Celui-ci vous accompagnera dans l’acceptation de cette nouvelle situation. Il vous aidera ainsi à voir votre nouvelle vie sous un angle différent.


L’accompagnement d’une personne souffrant d’endométriose est délicat. En effet, cela demande une grande adaptabilité, chaque personne étant atteinte à des troubles différents. L’entretien préliminaire est donc crucial pour établir un soin de réflexologie adapté aux besoins à l’instant T. La réflexologie ne peut être qu’une aide, elle entre dans le cadre d’un accompagnement afin de soulager. Elle ne se substitue pas à la médecine traditionnelle. Si un réflexologue vous dit le contraire, fuyez !

Un travail en coordination avec le corps médical est très important, car il s’agit ici de soulager des femmes en souffrances, certaines ne peuvent assouvir leur désir d’enfanter durant de nombreuses années. La réflexologie vous accompagnera dans toutes les étapes de vos traitements afin que vous puissiez, vivre avec moins de douleurs, devenir mère ou tout simplement accepter votre corps tel qu’il est. Je tiens à remercier mon amie Isabelle pour m’avoir confié son expérience. Cela m’a été fort utile et m’a conforté dans mon envie de contribuer à accompagner des femmes aussi extraordinaires qu’elle ! MERCI 😊

Contact

Vous avez une demande sur nos services ?

Vous souhaitez être contacté par notre service client pour être conseillé au mieux ?

support client

Vous avez une question ou une demande spécifique ?

Notre équipe support est à votre disposition.

Ressources

Vous avez  à votre disposition de nombreux articles et informations diverses sur notre activité.

  • Facebook.icon.white
  • Instagram.icon.white
  • Linkedin.icon.white
  • Blog.icon.white

The Good Squad - 12 Rue Principale, 31120 Portet sur Garonne, France

© 2020 by The Good Squad